Les parlementaires et élus LR-UDI se mobilisent en faveur de l'agriculture française !

Les parlementaires et élus LR-UDI se mobilisent en faveur de l'agriculture française !

Motion de soutien à l'Agriculture française :

Agriculture, illustrationDepuis plusieurs mois, l'agriculture souffre d'une situation économique et sociale dramatique mettant en danger la pérennité des exploitations,  tout particulièrement celle des filières d'élevage.

Les parlementaires et élus de la Majorité alsacienne, conscients de l'importance capitale de l'économie agricole et agroalimentaire pour notre pays, manifestent leur solidarité et leur soutien aux agriculteurs.

Les emplois directs et indirects générés par l'agriculture sont une ressource inestimable pour l'activité économique et le rayonnement de nos territoires.

Ensemble, les élus s'engagent à défendre des mesures concrètes qui entraineront une valorisation des produits issus de l'agriculture française, une meilleure rémunération des producteurs et une juste répartition de la valeur ajoutée entre les différents acteurs des filières agricoles et agroalimentaires.

Avec la restauration collective, les collectivités et l'Etat peuvent agir en privilégiant les producteurs de proximité.

Afin de permettre au consommateur de choisir l'approvisionnement en produits d'origine française, il est vital de développer un étiquetage adéquat portant sur l'origine des produits frais et/ou transformés.

Enfin, les élus de la Majorité alsacienne demandent au Gouvernement de prendre des mesures  afin d'éviter la surtransposition des règlements UE ainsi que les distorsions sur les coûts de main d'œuvre. 

Les sénateurs Catherine Troendlé, René Danési, Jean-Marie Bockel, Guy-Dominique Kennel, Fabienne Keller, André Reichardt, Claude Kern, les députés Eric Straumann, Jean-Louis Christ, Jean-Luc Reitzer, Michel Sordi, Arlette Grosskost, Francis Hillmeyer, Sophie Rohfritsch, André Schneider, Laurent Furst, Claude Sturni, Antoine Herth, Frédéric Reiss, Patrick Hetzel, la députée européenne Anne Sander ainsi que Philippe Richert, président du conseil régional ACAL, Frédéric Bierry, président du Conseil départemental du Bas-Rhin, et Jean Rottner, maire de Mulhouse.