Saccages de récoltes par des « faucheurs volontaires » : quelles sont les intentions du Ministre de l'intérieur ?

Patrick Hetzel a interrogé le Ministre de l’intérieur au sujet des saccages intempestifs de récoltes par des « faucheurs volontaires ».

Il a attiré l'attention du ministre de l'intérieur sur les opérations de saccages et de destruction de récoltes qui ont lieu dans des exploitations agricoles. En effet, depuis 2010, des parcelles ont été détruites par des opposants au progrès qui ne respectent pas les grands principes de la déclaration des droits de l'Homme, laquelle considère que le droit de propriété est un droit inaliénable. C'est ainsi que dans plusieurs départements français des parcelles ont été vandalisées par ces personnes au mépris des règles élémentaires du droit. 10 hectares de tournesol ici, 6000 m² là, 3000 m² là encore… Ces groupuscules appelés « faucheurs volontaires » se sont arrogé le droit de s‘introduire chez les agriculteurs, dans leurs parcelles, et de détruire leurs récoltes. Mais, ils sont nombreux à avoir, à ce jour, échappé à la justice faute d'avoir été identifiés par les services de police ou de gendarmerie. Il est donc urgent que les moyens nécessaires soient mobilisés par le Ministère de l’intérieur pour que les enquêtes se poursuivent et que les auteurs de ces actes de délinquance soient identifiés et traduits devant les tribunaux de la République. Par conséquent, il lui demande de bien vouloir lui préciser ses intentions sur ce sujet, tant il est essentiel que la propriété privée soit respectée et le travail des agriculteurs préservé.