Actualités

Audition du Président Directeur Général de Naval Group

Dès le 9 mars dernier, Patrick Hetzel interrogeait le PDG de Naval Group, filière française de l'hydrolien. Manifestement, ses questions étaient plus que fondées au vue de l'information de ce jour et la fermeture de la filière.

Lire l'article du figaro ici intitulé "Naval Energies coule les ambitions françaises dans l'hydrolien" publié le 26.07.18

 

Vendredi 9 mars 2018

Au cours de l'audition De Monsieur Hervé Guillou, Président Directeur Général de Naval Group par la commission de la Défense, dans le cadre du projet de loi de programmation militaire, Patrick Hetzel l'a interrogé sur différents points : « Monsieur le Président Directeur Général. En étudiant vos comptes financiers pour 2017, il ressort que vous avez procédé à la dépréciation de la valeur des actifs de votre filiale Naval Energies. Vous justifiez cela par des difficultés opérationnelles en 2017 et notamment l'arrêt du projet de démonstrateur à Paimpol-Bréhat. Vous avez globalement redressé les comptes du groupe toutefois cette filiale reste très fragile et surtout les risques de pertes ne sont pas inexistants dans le futur. Or, nous allons discuter de la future loi de programmation militaire et nous avons comme souci premier l'indépendance stratégique de la France en matière de Défense. Les risques liés à la filiale Naval Energie peuvent avoir des conséquences sur l'ensemble du groupe or nous avons besoin d'assurer votre pérennité car il en va des intérêts stratégiques de la France. Quelles mesures envisagez-vous de prendre pour assurer la pérennité de Naval Group et donc garantir sa santé financière ? »