Actualités

Le devenir de Météo France

Patrick Hetzel a attiré l'attention du ministre de la transition écologique et solidaire sur la récente étude relative aux bénéfices socio-économiques des activités de Météo France. En effet, Météo France joue un rôle majeur au service de la protection des personnes et des biens contre les aléas météorologiques. Météo France est une organisation stratégique pour le bon fonctionnement de notre pays. Il semblerait que dans le cadre de la négociation du prochain contrat d'objectifs et de performance de Météo France, il serait question de la part de votre ministère d'exiger de la part de Météo France de reconcentrer certaines activités. Or, cet éloignement du terrain serait problématique en matière d'aide opérationnelle aux acteurs publics et privés. Par ailleurs, la volonté d'automatiser certaines prévisions et tâches serait problématique car s'il est évidemment pertinent de mobiliser toutes les ressources liées aux innovations technologiques et aux capacités de calcul, les études internationales montrent que l'humain doit rester présent dans le processus d'élaboration des analyses et prévisions. Patrick Hetzel souhaite donc savoir comment des garanties pourront être données pour éviter une totale "déshumanisation" des procédures et activités de Météo France qui risqueraient de conduire à une dégradation de la qualité de service rendue à ce jour. Enfin, France Stratégie a été mandatée pour réaliser une évaluation socio-économique de l'activité de Météo France. Il serait pertinent que le gouvernement sursoit à la négociation du contrat d'objectifs et de performance dans l'attente de l'obtention des résultats de cette étude. Patrick Hetzel souhaite également savoir ce que le gouvernement compte entreprendre pour que le modèle de Météo France, dont beaucoup de pays étrangers reconnaissent la performance en termes de services rendus, y compris en matière de recherche, puisse être pérennisé.