Actualités

L’impact de la réforme fiscale américaine

Dans le cadre de l'audition organisée en commission des finances sur la réforme fiscale américaine, Patrick Hetzel a interrogé Madame Anne-Laure Delatte, directrice adjointe du Centre d'études, de prospectives et d'informations internationales (CEPII), au sujet des incidences de cette réforme sur les dettes souveraines.

Le coût de la réforme fiscale annoncée par le Président Trump sera de l'ordre de 1 500 Milliards de dollars US. De fait, l'incidence budgétaire sera double. D'une part, le déficit américain va augmenter et d'autre part, la dette américaine sera supérieure à 20 000 Milliards de dollars, c'est-à-dire supérieure à 100 % du P.I.B. américain. Patrick Hetzel a donc souhaité savoir quel sera l'impact de ces mesures sur les taux d'intérêts à moyen terme ainsi que leurs répercussions sur les dettes souveraines.