L'usine à gaz du prélèvement de l'impôt à la source

Impots sur le revenu, illustrationPatrick Hetzel est une nouvelle fois intervenu en commission des finances au sujet du projet de prélèvement de l'impôt à la source en défendant sa suppression.
En effet, plus le gouvernement explique ses intentions, plus on s'aperçoit que les véritables incidences et impacts n'ont pas été mesurés.
Cette usine à gaz technocratique crée plus de problèmes qu'elle n'en résout notamment en ne traitant pas de manière satisfaisante la question des exonérations fiscales ou des crédits d'impôts pour l'année 2017, ce qui aura des incidences très fâcheuses sur la trésorerie des ménages dès janvier 2018.