Enseignement supérieur : rendre public les taux d'insertion professionnelle des diplômés

Illustration, étudiant diplôméDans le cadre du débat en commission du projet de loi sur l'orientation et la réussite des étudiants Patrick Hetzel a défendu un certain nombre d'amendements dont un amendement qui propose de rendre public les taux d'insertion professionnelle des diplômés de toutes les formations de l'enseignement supérieur.
En effet, il estime que les « débouchés en termes d'emplois et de métiers des formations sont des critères importants pour les jeunes et leur famille ».
Il a également défendu un amendement qui permet la fixation de droits d'inscription plus élevés pour les étudiants étrangers (hors UE) car il est surprenant de constater qu'à ce jour c'est le contribuable français qui paie les études des riches étudiants étrangers, ce qui est assez paradoxal en période de disette budgétaire.