Actualités

Place réservée à l'international et aux institutions européennes à l'E.N.A.

ENADans le cadre de la mission d'évaluation et de contrôle des politiques publiques, mercredi 16 mars, a été auditionnée à l'Assemblée nationale la présidente de l'association des anciens élèves de l'Ecole nationale d'administration, Madame Christine Demesse. Patrick Hetzel a demandé à cette dernière quelle était désormais la place réservée à l'international et aux institutions européennes dans le cursus des élèves de l'E.N.A. puis dans leur trajectoire professionnelle.

Depuis plusieurs années, le grief régulier fait à l'ENA est de ne pas accorder assez de place aux aspects internationaux et européens, alors même que la présence de l'école à Strasbourg devrait avoir comme conséquence une plus grande prise en compte de ces dimensions. En effet, il est important que les hauts fonctionnaires français soient bien formés à la fois aux questions européennes et internationales et qu'ils soient aussi plus nombreux à s'impliquer professionnellement dans les institutions européennes afin que la France y exerce une plus grande influence. Madame Demesse a reconnu que cette question était importante, que c'est effectivement un point de faiblesse historique mais qu'au cours des dernières années, la situation était en train de s'améliorer significativement.