Gestation pour autrui et indisponibilité du corps humain : la majorité refuse le débat

Le groupe Les Républicains a présenté deux propositions de loi qui ont pour objectif d'interdire la gestation pour autrui et à donner une valeur constitutionnelle à l'indisponibilité du corps.

Patrick Hetzel est intervenu au cours du débat pour interpeller le ministre qui représentait le gouvernement. Il a regretté que sur un tel sujet, aussi important par rapport aux questions fondamentales qui se trouvent ainsi posées, la majorité socialiste a tout simplement déserté. En effet, après avoir été mis en minorité, le gouvernement a décidé de bloquer les votes. De fait, l'ensemble des députés socialistes ont quitté l'hémicycle et ont refusé de débattre avec l'opposition.