Actualités

Prévention en matière de santé auditive

Illustration auditionLes scientifiques et les médecins sont de plus en plus inquiets quant aux problèmes de santé auditive liés au niveau sonore élevé diffusé dans les lieux publics. En outre, ils regrettent le manque d'une réglementation plus en accord avec les nouvelles données et normes scientifiques sur la santé auditive et prenant en compte un champ d'application étendu à tous les lieux publics. S'ils s'accordent à dire qu'il est très difficile de préconiser un temps maximum acceptable en dessous duquel l'exposition à des niveaux sonores élevés est sans danger et de mettre en place un contrôle de la diffusion de ce temps maximum, ils confirment le seuil du danger à 85 décibels et la limite maximale à 100 décibels. Des mesures à la fois fortes, claires et éducatives s'imposent donc dans le cadre d'une protection la plus juste possible.

C'est pourquoi, dans le cadre de la 13e édition de « La Semaine du Son » qui se déroule en ce moment dans toute la France et en lien avec « La charte de La Semaine du Son » définissant les objectifs à atteindre et les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour protéger la santé auditive, Patrick Hetzel a décidé de cosigner une proposition de loi relative à la prévention en matière de santé auditive. De plus, compte tenu des coûts très élevés des soins de santé auditive, cette proposition de loi, par son objectif préventif, s'inscrit également dans la logique d'économies pour le budget de la Sécurité sociale.