Audition du directeur général des finances publiques : quelle place pour la ruralité ?

Publié le 21/02/2020 dans les catégories Economie Ruralité

Lors de l’audition du directeur général des finances publiques par la commission des finances de l’Assemblée nationale, Patrick Hetzel, au nom du groupe Les Républicains, l’a interrogé sur trois points :

  1. Vous réorganisez vos services mais manifestement vous avez une vision très métropolitaine. C’est ainsi que vous continuez à concentrer vos services dans les métropoles. Par exemple, dans le département du Bas-Rhin, on aimerait que vous implantiez vos services dans les villes moyennes comme Sélestat, Saverne ou Haguenau et pas toujours à Strasbourg. A cet égard, vous ne suivez pas la politique de l’Etat qui cherche justement à rééquilibrer les territoires. Pourquoi n’en faites-vous pas autant ?
  2. Votre administration dématérialise de plus en plus les procédures. Nos concitoyens âgés s’en plaignent. Nécessité de passer par internet, impossible de payer l’impôt au guichet d’une trésorerie et surtout évolution de l’impôt à la source qui oblige les employeurs particuliers à recourir à internet. Que comptez-vous faire pour éviter cette exclusion à laquelle hélas votre administration contribue aujourd’hui ?
  3. Vous soutenez l’accueil de proximité via les maisons France Service. Ne savez-vous pas que le meilleur accueil de proximité, c’est dans les mairies qu’il s’effectue. Pourquoi ne soutenez-vous pas la présence de vos services dans les mairies ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus