Audition du Président de la Cour des Comptes

Publié le 05/07/2019 dans les catégories Economie

Lors de l’audition de Didier Migaud, Premier Président de la Cour des comptes, par la commission des finances de l’Assemblée nationale, Patrick Hetzel l’a interrogé au sujet de la dette cumulée de la France. En effet, la dette publique et la dette privée sont à leur plus haut niveau jamais atteint en France. Concernant la dette publique, elle est bien plus dégradée que celle de la plupart des pays de la zone euro et il en est hélas de même pour la dette privée qui est passée entre 2007 et 2019 de 100 % à 133 % du PIB. La France est donc en train de s’éloigner de ses partenaires européens en matière de dette. La question est donc de savoir quelle incidence cela peut avoir pour notre pays. A cela, le Premier Président a répondu que ces éléments contribuaient à augmenter le risque potentiel en matière financière pour la France et que la situation de la dette privée devrait plus que jamais inciter le gouvernement à être plus rigoureux en matière de gestion des dépenses publiques.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus