Brexit et entreprises françaises

Publié le 04/10/2019 dans les catégories Europe

Patrick Hetzel vient d’alerter, sous forme de question écrite, le ministre de l'action et des comptes publics sur la nécessité de permettre aux entreprises françaises de disposer d'informations claires et précises émanant des services douaniers au cas où la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne (BREXIT) se fasse de manière non négociée. En effet, en cas de "hard Brexit", la réinstallation d'une frontière douanière entre le Royaume-Uni et l'Union européenne a pour conséquence de perturber très fortement dès le 31 octobre 2019 les activités des entreprises françaises qui réalisent par exemple des opérations de service-après-vente pour le Royaume-Uni depuis la France. Patrick Hetzel souhaite donc savoir quelles consignes seront données à ces entreprises en cas de "hard Brexit" pour leur permettre de continuer leur activité économique d'autant que désormais le temps presse pour les sécuriser.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus