Question au Gouvernement

R&D Technology, 20e anniversaire, mai 2019

Rencontres parlementaires pour l'Innovation

Question au Gouvernement

Patrick Hetzel à la tribune de l'Assemblée nationale

Parlement des enfants, rencontre avec une classe de CM2 bilingue à Sarre Union

Parlement des enfants, rencontre avec une classe de CM2 de Neuwiller lès Saverne

Interview, salle des 4 colonnes de l'Assemblée nationale

Janvier 2021 – Accès au public des permanences parlementaires de Saverne et Sarre-Union

Bonjour,

Les permanences parlementaires sont considérées comme des services publics.
Toutefois, en raison de la situation sanitaire et de la nécessité de limiter très strictement le nombre de personnes simultanément présentes dans les locaux suite à la COVID-19, l’accès physique aux permanences du député Patrick Hetzel s’effectue sur rendez-vous.

Nous sommes bien évidemment joignables par téléphone au 03.88.91.25.88, ou par mail : contact@patrick-hetzel.fr , pour répondre à vos demandes. Merci pour votre compréhension.

Bien à vous,
Patrick Hetzel et son équipe.

 

Juin 2021

Halte aux dysfonctionnements des caisses de retraite !

Les activités d’un député sont très variées. Parmi celles-ci, il y a bien entendu des contacts très nombreux (et c’est fort heureux) avec les concitoyens que vous êtes. Ces échanges me permettent très souvent de connaître les difficultés qui se posent à vous. Et c’est bien le rôle d’un élu de les connaître, d’y être sensible et de tout mettre en œuvre pour que cela évolue dans le bon sens. Ces difficultés existent hélas dans des domaines très différents. Lenteurs administratives, lourdeurs des procédures, difficultés à obtenir des réponses précises, etc. Tout cela m’est alors exposé par ceux d’entre vous qui sont excédés par ce qui leur arrive.

A ce titre, je voudrais ici une nouvelle fois m’indigner contre un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur : les délais de réponse des caisses de retraite lorsqu’un des deux conjoints d’un couple décède et qu’il faut obtenir une réponse concernant une pension de réversion. Je suis de plus en plus frappé par le nombre croissant d’entre vous qui se plaignent à juste titre parce que le traitement de leur dossier prend plusieurs mois et parfois même plus d’un an. C’est tout bonnement inacceptable.

La personne, qui subit déjà la perte d’un être cher, doit en plus passer sous les fourches caudines d’obstacles administratifs injustifiés de la part des caisses de retraite. Or, aussi longtemps que le dossier n’est pas traité, la personne ne touche pas sa pension de réversion ce qui peut en plus très gravement la fragiliser dans sa situation financière.

A l’heure, où l’on nous parle de simplification administrative et de facilitation de la vie des Françaises et des Français, force est de constater que les caisses de retraite, si j’en juge par les dossiers que j’ai ainsi à traiter à travers ma permanence parlementaire, sont de plus en plus devenues les mauvaises élèves du système. Leurs délais de réponse s’allongent à l’infini et les réponses sont de plus en plus mal adaptées.

D’ailleurs un rapport de la Cour des Comptes du mardi 18 mai 2021 vient d’épingler les caisses de retraite. Ce rapport a relevé des manquements dans le calcul des pensions de retraite. Ainsi, la Cour des Comptes pointe entre autres du doigt la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse ainsi que d’autres branches du régime général de la Sécurité Sociale. Plus d’un calcul de retraite sur 6 comporterait au moins une erreur et en quatre ans, le nombre des erreurs aurait augmenté d’un tiers. En tout cas, je puis témoigner à travers mon activité de parlementaire que je rencontre de plus en plus de concitoyens qui ont des problèmes avec les caisses de retraite.

Je formule donc le vœu que les recommandations de la Cour des Comptes, pour améliorer la situation, soient cette fois-ci prises en compte par le gouvernement et les caisses de retraite. En tout cas, en tant que député je puis vous garantir que je vais m’investir pour ne pas « lâcher l’affaire » et mettre sous pression les dirigeants de ces organismes qui ont bien besoin qu’on leur montre la voie de l’amélioration de leur service. Cela ne peut plus durer ainsi.

Patrick HETZEL,
votre Député.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus