Jeudi 11 janvier 2018

2018 : année de la fiscalité en marche !

En début d’année, il est de coutume d’adresser à toutes et à tous, une très belle et bonne année. Bien entendu, c’est ce que je souhaite également faire par la présente en vous adressant très vivement et très sincèrement mes meilleurs vœux de bonheur, santé et prospérité.

Un changement d’année est généralement aussi l’occasion de faire le point et de dresser les perspectives pour le futur. Parfois c’est aussi le moment de prendre de bonnes résolutions. Membre de la commission des finances à l’Assemblée nationale, j’ai un regard tout particulier sur nos finances publiques aussi bien le volet recettes que le volet dépenses.

J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer au cours d’un précédent éditorial au sujet de la non maîtrise des dépenses par le gouvernement d’Édouard Philippe. Je considère même qu’il est en train de gâcher les fruits de la croissance en ne faisant pas les  nécessaires réformes structurelles. Mais ce qui m’inquiète tout particulièrement en ce début d’année c’est que, contrairement à ce que semble annoncer le gouvernement à grand renfort de communication, les ménages français vont connaître en 2018 une augmentation de leurs ponctions fiscales. Et de ce point de vue, force est de constater que le gouvernement semble s’être approprié la fameuse maxime de Jean-Baptiste Colbert, contrôleur général des finances de Louis XIV, qui disait : « L’art de l’imposition consiste à plumer l’oie pour obtenir le plus possible de plumes avec le moins possible de cris ! ».

Ainsi, en 2018, Emmanuel Macron et Edouard Philippe vont minutieusement, à l’image de Colbert, continuer à plumer les Françaises et les Français. La communication autour de la suppression, pour 80% de nos concitoyens de la taxe d’habitation est mise à profit pour créer l’écran de fumée nécessaire pour continuer évidemment la dite opération de plumage sans trop de cris. En somme, on lâche d’un côté pour soigneusement reprendre de l’autre (cf l’augmentation de la C.S.G.). Pour étayer mon propos, je voudrais utiliser les récents travaux de l’INSEE. En effet, selon ses calculs, les impôts des ménages augmenteront pour la seule année 2018 de près de 4,5 milliards d’euros. Toujours d’après l’INSEE, cela aura une incidence directe sur le revenu disponible des ménages car celui-ci baissera de 0,3 %. C’est à dit que globalement le pouvoir d’achat va baisser et encore une fois, il n’y a pas que l’opposition qui le dit: c’est l’INSEE.

Soyons encore un peu plus précis, en fait, le gouvernement effectue un tour de bonneteau. Quel est-il ? Afin de maintenir le déficit annuel en dessous de la barre des 3% du Produit Intérieur Brut pour l’année 2018, la C.S.G. a augmenté de 1,7 points et ceci depuis le 1er janvier 2018, par contre la suppression des cotisations chômage et maladie sera étalée dans le temps : -2,2 points au premier janvier et -0,95 points au 1er octobre. Du coup, entre les augmentations de recettes de la C.S.G. et les baisses de cotisations, le delta sera positif de l’ordre de 5 Milliards pour l’Etat. Et c’est bien dans le portefeuille des ménages que cet argent manquera en 2018. Ce à quoi, il faut évidemment aussi ajouter la hausse de la fiscalité sur les carburants et sur le tabac...

Ainsi, l’INSEE nous dit que les ménages français verront d’un côté une baisse de leurs impôts directs de 24,4 milliards d’euros et de l’autre côté ils vont payer 29 milliards d’Euros de prélèvements supplémentaires. Le gouvernement compte donc bien sur la manière dont il communique pour masquer cette réalité. En effet, les baisses sont très directement visibles alors que les hausses s’effectuent de manière plus insidieuse puisqu’elles concernent un certain nombre d’impôts qui sont prélevés à la source ou encore pour le carburant, le gouvernement espère que cela ne se verra pas car le phénomène devrait être masqué par la baisse du cours du pétrole. Il n’y a que dans les zones frontalières où la différence sera visible sur ce point car nous pourrons comparer le prix à la pompe en France avec celui des pays voisins.

Du coup, en ce début d’année 2018, je ne peux m’empêcher de dire : vivement l’année prochaine ! En effet, on nous annonce pour 2019 une situation fiscale meilleure pour les Françaises et les Français. Mais là encore, vous connaissez la fameuse formule présente dans les salons des barbiers : « C’est demain que l’on rase gratis! ». En somme, il ne nous reste plus qu’à croire et espérer.

Malgré tout cela, je vous renouvelle bien sûr, mes meilleurs vœux pour une très belle et bonne année !

Patrick HETZEL,
votre Député.

Lire la suite

Actualités

Réforme du baccalauréat : Patrick Hetzel restera vigilant quant à son application

Education / Formation / Culture - 16/02/18

Réforme du baccalauréat : Patrick Hetzel restera vigilant quant à son application

Patrick Hetzel approuve cette réforme sur le principe. Le programme présidentiel de François Fillon proposait une réforme très similaire (baccalauréat réduit à 4 épreuves etc.). Cependant, il restera vigilant quant à son...

Lire la suite

Exclure les affaires liées au terrorisme du droit de recours individuel devant la Cour européenne des droits de l'homme

Autres actualités - 16/02/18

Cour européenne des droits de l'homme et droit de recours individuel : Exclure les affaires liées au terrorisme

Patrick Hetzel vient de cosigner une proposition de résolution appelant le gouvernement à dénoncer le protocole n° 11 de la Convention européenne des droits de l'homme dans les cas liés au terrorisme. En effet, le 1er février dernier, la Cour...

Lire la suite

Assouplir la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau routier secondaire

Autres actualités - 16/02/18

Assouplir la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau routier secondaire

Patrick Hetzel cosigne une proposition de loi permettant d'assouplir la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau routier secondaire. L'objectif de cette proposition de loi est d'apporter un assouplissement à la mesure d'abaissement de la vitesse maximale...

Lire la suite

Proposition de résolution concernant les établissements publics de recherche

Enseignement sup. / Recherche - 16/02/18

Proposition de résolution concernant les établissements publics de recherche

Patrick Hetzel vient de prendre l'initiative d'une proposition de résolution qu'il avait déjà déposée sous la précédente législature. En effet, la nomination en juillet 2016 du président de l'Institut National de la Recherche...

Lire la suite

Communiqué de Force Républicaine

Autres actualités - 15/02/18

Communiqué de Force Républicaine

Trois mois après avoir repris le flambeau, Bruno Retailleau a présenté à la presse la nouvelle organisation, le calendrier d'action et la ligne politique de Force Républicaine. Il était entouré de Patrick Hetzel, Secrétaire...

Lire la suite

Limitation de vitesse à 80km/h : courrier au 1er Ministre

Autres actualités - 15/02/18

Limitation de vitesse à 80km/h : courrier au 1er Ministre

Les députés adressent un  courrier au Premier Ministre, Edouard Philippe, concernant la limitation de vitesse à 80km/h sur le réseau secondaire. Voir le courrier et la liste des co-signataires.

Lire la suite

Personnes déclarées guéries d'un cancer : appliquer le droit à l'oubli à 5 ans

Santé / Vie sociale - 09/02/18

Personnes guéries d'un cancer : droit à l'oubli

Patrick Hetzel cosigne une proposition de loi visant à appliquer le droit à l'oubli à 5 ans pour les personnes déclarées guéries d'un cancer. Aujourd'hui, les personnes guéries d'un cancer disposent d'un droit à l'oubli de dix ans ,...

Lire la suite

Patrick Hetzel présent au traditionnel « National Prayer Breakfast » à Washington

Autres actualités - 09/02/18

Patrick Hetzel au traditionnel « National Prayer Breakfast » à Washington

Membre d'une délégation parlementaire française invitée par des représentants du Congrès américain, Patrick Hetzel a participé cette semaine au traditionnel « National Prayer Breakfast » organisé tous les ans...

Lire la suite

Patrick Hetzel cosigne une proposition de loi visant à faciliter l'expulsion des squatteurs de domicile

Santé / Vie sociale - 09/02/18

Faciliter l'expulsion des squatteurs de domicile

Cette proposition a été prise à l'initiative du vice-président de l'Assemblée nationale, Marc Le Fur, pour mettre fin à un vide juridique et garantir les droits des personnes dont les domiciles sont squattés. La médiatisation de la...

Lire la suite

Radio Fance : une attention particulière aux antennes locales

Développement local / Alsace - 08/02/18

Radio Fance : une attention particulière aux antennes locales

Les élus alsaciens, très sensibles au rôle de Radio France sur leur territoire, ont adressé par lettres co-signées leurs préoccupations concernant les 3 antennes locales, à : - Mathieu Gallet – PDG de Radio France, - Françoise...

Lire la suite