Question au Gouvernement

R&D Technology, 20e anniversaire, mai 2019

Rencontres parlementaires pour l'Innovation

Question au Gouvernement

Patrick Hetzel à la tribune de l'Assemblée nationale

Parlement des enfants, rencontre avec une classe de CM2 bilingue à Sarre Union

Parlement des enfants, rencontre avec une classe de CM2 de Neuwiller lès Saverne

Mardi 2 juin 2020 – Limitation de l’accès au public des permanences parlementaires de Saverne et Sarre-Union

Bonjour,

En raison du maintien de l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie COVID-19, l’accès physique aux permanences du député Patrick Hetzel reste limité et ne s’effectue que sur rendez-vous.
Nous sommes bien évidemment joignables par téléphone au 03.88.91.25.88, ou par mail : contact@patrick-hetzel.fr , pour répondre à vos demandes.
Merci pour votre compréhension.

Bien à vous,
Patrick Hetzel et son équipe.

 
Juin 2020

Et maintenant nous avons besoin de faire preuve de résilience !

Faire preuve de résilience, c'est être capable de rebondir et de se reconstruire après un moment difficile. Se dépasser, s'accrocher, ne jamais baisser les bras. D’après les psychologues, il semblerait que certaines personnes puissent détenir cette force de manière innée mais ils nous disent aussi qu’il n'est jamais trop tard pour apprendre à mobiliser son élan vital. En d’autres termes, nous serions tous capables de résilience.

Ce message des psychologues est un formidable espoir pour notre société. Si la résilience est un phénomène psychologique qui consiste, pour un individu affecté par un traumatisme, à prendre acte de l'événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire et que nous en sommes tous capables, alors c’est bien de cela dont nous avons besoin aujourd’hui.

En effet, depuis l’arrivée de la pandémie liée au COVID-19, mon équipe et moi n’avons cessé de travailler d’arrache-pied pour aider, accompagner, trouver des solutions pour un grand nombre d’entre vous dans des domaines très différents : citoyens bloqués à l’autre bout du monde, professionnels de santé et du soin manquant de matériels et d’équipements, artisans et chefs d’entreprise rencontrant des difficultés particulières liées à leur secteur d’activité, blocages administratifs divers liés à l’arrêt de certains services publics (comme par exemple, le Greffe du Tribunal de Commerce), associations devant annuler leurs manifestations, étudiants ne pouvant pas effectuer leur stage, etc. et bien entendu personnes touchées par la maladie et parfois même décédées suite au COVID-19.

Au cours de ces nombreux échanges avec vous, nous avons pu constater que face à la pandémie, les élans de solidarité, d’entraide et de générosité furent nombreux et je voudrais ici remercier toutes celles et ceux qui ont fait face et qui ont permis à notre société de « tenir ».

Maintenant, avec le « déconfinement » nous arrivons à une nouvelle étape. Il s’agit, tout en gardant à l’esprit que la menace liée au virus n’est pas écartée et que nous devons continuer à appliquer avec rigueur et méthode les gestes barrières, de progressivement retourner à notre vie d’avant tout en sachant à la fois que rien ne sera plus exactement comme avant et que nous avons collectivement subi un choc très important puisque pour faire face à la pandémie nous avons été privés temporairement de certaines de nos libertés fondamentales et qu’après le choc sanitaire nous allons maintenant devoir faire face au choc économique.

Nos entreprises, petites, moyennes ou grandes, vont avoir du mal à passer le cap. Cela aura évidemment des conséquences sur l’emploi en général et sur l’emploi des jeunes qui arrivent sur le marché du travail dans quelques semaines (environ 700.000) en particulier. C’est donc maintenant qu’il nous faut faire preuve de résilience, c’est-à-dire ne pas baisser les bras mais faire face et trouver en nous les ressources pour que ce cap difficile puisse être franchi. Nous devrons faire preuve d’imagination, d’innovation, de solidarité et de persévérance. C’est dans ces moments difficiles que le meilleur reste possible.
Alors, gardons espoir et souhaitons-nous collectivement le « meilleur » et soyons résilients !

Patrick HETZEL,
votre Député.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus