Amicale parlementaire du Souvenir Français

Publié le 06/03/2020 dans les catégories Associations, Sports & Loisirs

Patrick Hetzel a participé à la réunion constitutive de l’amicale parlementaire du Souvenir Français. Cela a évidemment d’autant plus d’importance pour lui que François-Xavier Nissen, fondateur du Souvenir Français, est né à Sarre-Union, dans l’actuelle 7è circonscription législative du Bas-Rhin, dont il est le député. Tout au long de l’année, le Souvenir Français entretient, rénove et fleurit plus de 130 000 tombes. Il restaure plus de 200 monuments. L’an passé, il a érigé quelque 40 stèles et monuments commémoratifs. Effectué par des bénévoles partout en France métropolitaine, en outre-mer et à l’étranger, le travail d’entretien des sépultures est exigeant et parfois obscur. Il est toutefois fondamental : il permet non seulement d’honorer tous ceux qui – inconnus ou célèbres – sont morts pour la France et ses valeurs, mais aussi de transmettre le message de l’indispensable Mémoire aux jeunes générations.

Participer à l’œuvre de mémoire, c’est aussi commémorer les événements qui ont marqué notre histoire et honorer ceux qui ont donné leur vie pour notre Patrie. C’est pourquoi tout au long de l’année, le Souvenir Français participe ainsi à de nombreuses commémorations, aussi bien nationales que locales, en France et à l’étranger.

Parce que les parlementaires sont des relais indispensables et infatigables dans leurs circonscriptions, il a semblé important à une cinquantaine de parlementaires de créer cette Amicale Parlementaire du Souvenir Français avec le soutien du Président Général du Souvenir Français, le Contrôleur Général des Armées Serge Barcellini.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus