Déploiement de la plateforme Inzee.care et le cadre de son utilisation par la CNAM

Publié le 05/02/2021 dans les catégories Santé

Patrick Hetzel vient d’interroger sous forme de question écrite le ministre des solidarités et de la santé sur le dispositif de visite domiciliaire infirmière lancé par l'Assurance Maladie pour contrer les chaînes de contamination de la Covid-19.
La CNAM a décidé de choisir la plateforme Inzee.care pour déployer ce dispositif dans huit régions en France. Cette plateforme est détenue par une société dont l'un des actionnaires est président d'un syndicat infirmiers lequel est par ailleurs signataire d'accords avec la CNAM.
Patrick Hetzel a donc trois questions au gouvernement. Ce choix s'est-il effectué dans le cadre d'un marché public ? Quelles dispositions ont été prises pour éviter tout conflit d'intérêt ? Et enfin comment le ministère s'est-il assuré de la sécurisation des données personnelles concernant les professionnels de santé ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus