Quels risques de dépôts de bilan d’entreprises dans les mois à venir ?

Publié le 12/02/2021 dans les catégories Economie

L’assurance-crédit représente en France un tiers du crédit interentreprises (soit 200 Milliards d’Euros sur un total de 600 Milliards d’Euros). Lors de l’audition des dirigeants des principales entreprises d’assurance-crédit françaises par la commission des finances de l’Assemblée nationale, Patrick Hetzel a tenu à poser la question de la sinistralité à venir en matière économique. En effet, aujourd’hui un certain nombre d’entreprises sont encore en vie en raison des aides d’Etat mais elles sont trop endettées pour pouvoir investir et croître à l’avenir. Il y a donc un risque d’augmentation des défaillances d’entreprises dans les mois à venir. La Coface parle même d’entreprises « zombies ». Quelle est l’importance potentielle de ce phénomène ? Par ailleurs, comment cela va-t-il se passer pour le reste de l’Europe ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus