Une souscription nationale pour aider les petites entreprises

Publié le 27/04/2020 dans les catégories Economie Emploi & Formation

Patrick Hetzel est cosignataire d’une proposition de loi instituant une souscription nationale pour abonder le Fonds de solidarité créé pour aider les petites entreprises touchées par la crise COVID-19 et instaurant des mesures fiscales incitatives. Voir la proposition de loi en pdf

Celle-ci a pour objet d’ouvrir, à travers une souscription nationale, les recettes du Fonds de solidarité mis en place par l’État, abondé par les Régions, et les intercommunalités qui le souhaitent, pour aider les petites entreprises les plus touchées par la crise covid-19, aux contributeurs privés, et d’encourager les grandes entreprises à participer au financement de ce fonds, avec des mesures fiscales incitatives.

Dans cet esprit, la présente proposition de loi s’inspire des mesures votées dans le cadre de la souscription nationale votée en 2019 pour les travaux de restauration de la cathédrale Notre Dame de Paris et prévoit de porter à 75% le taux de déduction d’impôts pour les contributeurs privés (au lieu de 66 % actuellement pour les dons de particuliers) ainsi qu’à 75% le taux de déduction d’impôts pour les entreprises (au lieu de 60% actuellement) qui participent à cette souscription nationale.

L’augmentation de ces déductions fiscales a pour objectif de consolider notre réseau de petites entreprises où travaillent un très grand nombre de salariés non délocalisables et qui participent à la richesse de nos territoires. Les fonds ainsi collectés seront réinvestis localement et viendront s’ajouter à la solidarité nationale engagée par l’Etat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus