Commerce de proximité : avenir du FISAC

Publié le 26/10/2018 dans les catégories Economie

Patrick Hetzel a interrogé, sous forme de question écrite le ministre de l'économie et des finances sur la gestion du F.I.S.A.C. En effet, le montant du FISAC prévu pour 2019 sera le plus bas que nous n'ayons jamais connu depuis ces 8 dernières années (6,10 M€ en Crédit de Paiement) ; plus ennuyeux encore, il est prévu une « gestion extinctive » du FISAC en 2019 ; c'est-à-dire que ce montant servira uniquement à financer des actions qui ont déjà obtenu un accord de financement au cours des années passées. Malgré certains dysfonctionnements réels, ce fonds reste unique et essentiel pour soutenir et développer le commerce de proximité et ne va pas dans le sens du Plan Action Cœur de Ville au sujet duquel le gouvernement communique si fortement. Patrick Hetzel souhaite savoir pourquoi le gouvernement n'envisage pas de maintenir le F.I.S.A.C., quitte à le réformer, car l'efficacité de l'outil pour les entreprises et le développement local n'a jamais été remise en cause (contrairement à sa gestion).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus