Des méthodes de travail inacceptables

Publié le 09/11/2018 dans les catégories Politique

Dans le cadre de la présentation du projet de loi de finances rectificative (P.L.F.R.) pour 2018, Patrick Hetzel a tenu à rappeler que le droit d'amendement des députés était un droit garanti par la Constitution et qu'aussi bien la méthode que les délais retenus par le gouvernement pour traiter du P.L.F.R. pour 2018 ne permettaient pas de garantir ce droit. Il a très fortement protesté contre cette manière de faire du gouvernement et de sa majorité parlementaire car en procédant de la sorte on bafouait non seulement la Constitution mais hélas même l'Etat de droit. En guise de protestation, il a donc quitté, avec l'ensemble des députés de l'opposition, la réunion de la commission.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus