Une rupture de confiance majeure avec les médecins de France

Publié le 18/06/2020 dans les catégories Santé

Lors du débat parlementaire concernant l’organisation de la sortie de l’état d’urgence sanitaire, Patrick Hetzel a défendu un amendement de suppression de l’article 2 du projet de loi gouvernemental.
En effet, les médecins ont fait confiance au gouvernement et ont alimenté des bases de données de santé suite à l’édiction de règles très précises et très strictes de confidentialité et de destruction des données de santé.
Or, le gouvernement veut maintenant et, a posteriori, modifier ces règles. Le ministre de la santé revient sur sa parole. C’est une rupture majeure du lien de confiance entre les médecins et le gouvernement ! L’Ordre national des médecins vient ainsi d’appeler fortement et fermement à ce que cet article 2 ne soit pas adopté.
Hélas, la majorité présidentielle a suivi le gouvernement. On ne peut que le déplorer car cela crée encore un peu plus de défiance vis-à-vis de la parole publique.

Voir la vidéo ci-dessous : début de vidéo avec l'intervention de Patrick Hetzel, suivie à la minute 19'20 de la réponse du ministre de la santé et de la réaction du député Hetzel à la minute 25'30.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus