Filière des betteraves sucrières

Publié le 31/07/2020 dans les catégories Agriculture

Avec une centaine de collègues parlementaires, Patrick Hetzel a adressé une « Lettre ouverte au Président MACRON » au sujet de la filière des betteraves sucrières.

En effet, le Gouvernement est en train de démanteler tout un pan d’une industrie qui pourtant est performante.
Voici trois ans, certains produits sanitaires de fongicides ou d’insecticides ont été interdits. Le Président de la République déclarait malgré tout : « il n’y aura pas d’arrêt s’il n’y a pas de produits de substitution d’ici à trois ans ». Or, il n’existe effectivement pas aujourd’hui de produit efficace contre l’invasion de pucerons qui transmet la jaunisse virale de la betterave et fait des ravages calamiteux qui obèrent la production de 30 à 70 % et oblige à la fermeture d’usines.

Si les bonnes dispositions ne sont pas prises immédiatement, il n’y aura plus d’alcool, plus de gel hydroalcoolique, plus de sucre et nous serons obligés d’importer ces produits à des pays qui n’ont pas les contraintes imposées par la France. Voici peu, l’ancien 1er Ministre déclarait pourtant : « nous sommes trop dépendants de nos partenaires extérieurs ».

Tout un pan de notre économie dynamique agricole est atteint et c’est inadmissible. Une telle attitude est incompréhensible et inquiète nos agriculteurs déjà au bord du gouffre. Aussi cette Tribune a pour objectif de contraindre le Gouvernement à enfin honorer ses promesses.

Voir la Lettre ouverte en pdf.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus