Soutien aux commerces de proximité

Publié le 30/10/2020 dans les catégories Economie

Dès le vendredi 30 octobre, Patrick Hetzel a lancé l’alerte en adressant une question écrite au Ministre de l’Economie :

Patrick Hetzel a alerté le ministre de l'économie, des finances et de la relance sur l'impact du reconfinement sur les commerces de centre-ville et de centre bourg. Le mercredi 28 octobre, le président de la République a annoncé sa décision de reconfiner la France à partir du vendredi 30 octobre 2020. Ce reconfinement entraîne la fermeture de tous les commerces dits « non-essentiels ».
Par la présente question écrite, Patrick Hetzel tient à alerter le gouvernement au sujet de la situation de tous les commerces, principalement de centre-ville ou de centre-bourg, qui vont connaître de nouvelles difficultés en raison de cette décision unilatérale prise par le gouvernement. Les plus touchés seront les commerçants qui vendent des produits que l'on trouve également dans les grandes surfaces de type hyper et supermarchés. Les premiers étant fermés, leur chiffre d'affaire sera nul et les seconds vont pouvoir commercialiser leurs produits et probablement réaliser des surcroîts de chiffre d'affaires ceci d'autant plus que la concurrence sera fermée. Ces derniers, via leurs associations de commerçants, ne cessent pas d'alerter les parlementaires sur cette situation qu'ils vivent comme une grande injustice. Ajoutons à cela que dans des petits magasins, il est plus facile de faire respecter les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale que dans les grandes surfaces ou cela est bien plus difficile en raison de l'affluence et du volume de clientèle.
Juridiquement, il y a là une forme de concurrence déloyale et de distorsion de concurrence. Bien entendu, le Premier ministre annoncé la mise en place de mesures de soutien aux entreprises qui subissent une fermeture administrative. Patrick Hetzel souhaite donc savoir ce que le gouvernement compte faire.
Est-ce que des restrictions vont être mises en place sur la vente de biens non-essentiels dans les grandes surfaces afin de rééquilibrer la situation vis-à-vis des commerces qui sont obligés de rester fermés ? Ou alors, le gouvernement compte-t-il annoncer de nouvelles mesures qui éviteront les distorsions de concurrence entre formes de distribution et de commerce ? En tout cas, Patrick Hetzel alerte sur l'urgence à trouver une solution afin de sauver notre commerce de centre-ville et de centre-bourg qui est de plus en plus à la peine : il ne faudrait pas que cette décision administrative ne devienne pour lui le coup de grâce !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus