La qualité du service de l'Education nationale : organisation chaotique et situations ubuesques

Publié le 17/07/2019 dans les catégories Education nationale

Le 16 juillet 2019, Patrick Hetzel a posé une question au ministre de l'Education nationale.

"Ma question s’adresse à Monsieur le Ministre de l’Education nationale et concerne la qualité du service public de l’Education.

Monsieur le Ministre, je ne reviendrai pas sur l’organisation chaotique du baccalauréat avec, cette année :

  • Des erreurs dans les sujets
  • Des fuites de sujets
  • Des résultats accessibles la veille de la publication officielle des résultats
  • Et pour couronner le tout, la publication, en toute illégalité, de résultats provisoires et en généralisant l’inégalité de traitement entre les candidats.

Hélas, l’épreuve du brevet n’a pas échappé non plus aux situations ubuesques. Ainsi, du fait de la canicule, toutes les épreuves du brevet ont été déplacées aux 1er et 2 juillet. Certains élèves étaient dans l’incapacité de se présenter à l’examen et s’étaient donc inscrits au rattrapage de septembre. Quelle n’a pas été leur surprise, pour certains d’entre eux, d’apprendre qu’ils étaient reçus sans avoir passé l’épreuve mais tout en restant inscrits pour passer l’épreuve en septembre.

Ma question est donc simple (car beaucoup d’élèves et de familles se la posent): après avoir été officiellement reçus au brevet des collèges, ces élèves, devront-ils oui ou non repasser l’épreuve en septembre ? Et par ailleurs, qu’allez-vous faire pour que de telles situations ubuesques ne se reproduisent plus à l’avenir parce que vous avez tout de même en charge le service public de l’Education nationale ?".

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus