Lutte contre le Sida

Publié le 13/12/2019 dans les catégories Santé

Patrick Hetzel vient de signer une tribune transpartisane pour lutter contre le Sida.

« 17 secondes, toutes les 17 secondes, une personne dans le monde est infectée par le VIH !

La journée mondiale de lutte contre le Sida du 1er décembre dernier mais aussi les 24è Etats généraux des élus locaux contre le Sida qui se sont tenus le 28 novembre dernier à l’Assemblée nationale, nous rappellent que le combat contre la maladie n’est pas encore fini et que c’est l’affaire de tous. Car c’est dans l’action collective autant qu’individuelle que nous parvenons à des résultats tangibles. Et si nous pouvons nous féliciter d’une diminution du nombre d’infectés, nous ne devons en aucun cas baisser la garde et nous devons poursuivre la mobilisation au nom de ces femmes et de ces hommes qui font face à la maladie avec courage mais aussi pour les générations futures.

En effet, ces résultats encourageants, nous les devons à une politique publique volontariste qui années après années porte ses fruits. Ainsi, la mise à disposition d’autotests de dépistage du VIH en pharmacie depuis 2015, largement utilisés va indéniablement dans le bon sens. De même, des campagnes de sensibilisation efficaces sont régulièrement réalisées sur la nécessité d’un dépistage précoce. La recherche française se positionne aujourd’hui au 2è rang mondial en ce qui concerne le VIH. Si les défis restent grands dans la lutte contre le VIH, nous pouvons quand même reconnaître la capacité de la France à innover.

De même, il faut saluer l’engagement gouvernemental sur ce sujet transpartisan et les annonces faites pour éradiquer le Sida en France d’ici 2030. Pour y parvenir, une stratégie nationale de santé sexuelle a été mise en œuvre, laquelle prévoit 26 actions programmées avec l’objectif d’investir dans des programmes pour la promotion de la santé sexuelle et en particulier en direction des jeunes.

Mais l’Etat ne peut pas tout. Ainsi, de nombreuses initiatives sont lancées sur l’ensemble du territoire national, notamment, par les Conseils régionaux. Celui de Xavier Bertrand en Hauts-de-France avec l’appel lancé en septembre dernier, mais aussi l’Ile de France de Valérie Pécresse qui a pris des mesures très concrètes en faveur des malades. Les villes ne sont pas en reste comme Paris, mais il faut aussi noter l’engagement de nombreuses communes plus modestes, aux côtés des associations, dont il faut encourager les actions sur le terrain. Néanmoins, les stigmatisations et l’exclusion des personnes atteintes par le VIH sont encore trop courantes, dues, en grande partie, à une ignorance sur la maladie. Selon une étude, près d’une personne porteuse du VIH sur deux (47%) pense avoir déjà été discriminée du fait de sa séropositivité. L’éducation joue, comme souvent, un rôle essentiel alors que 21% des jeunes pensent que le VIH peut être transmis par une piqûre de moustique et que 87% des sondés considèrent toujours qu’une relation sexuelle sans préservatif avec une personne séropositive sous traitement constitue un risque élevé d'infection.

Le sida ne connait pas les frontières. A plus forte raison à l’heure des villes-monde et d’une globalisation qui réduit les échelles du temps et de l’espace. Ainsi une France sans sida n’est possible qu’avec un monde sans sida. Dans ce contexte, la France ne peut faire face seule. Mais rappelons qu’elle est moteur dans cette lutte. En témoigne son leadership lors de la création d’UNITAID dont elle est le premier financeur, mais aussi lors de la 6è Conférence du Fonds mondial contre le Sida qui s’est tenue à Lyon en octobre dernier et dont le budget a été bouclé.

8 millions de personnes vivent avec le VIH sans le savoir, et les 6,5 millions qui se savent séropositives, n’ont pas accès à un traitement. Le défi est donc encore immense et nous devons le relever ici mais aussi là-bas. Un monde sans Sida, une France sans Sida était un espoir irréaliste il y a encore dix ans. Nous pouvons le toucher du doigt aujourd’hui. Pour en faire une réalité, plus que jamais restons tous mobilisés. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus