Lutte contre les fraudes aux prestations sociales : un rapport décevant

Publié le 10/01/2020 dans les catégories Economie Santé

Lors de la présentation du rapport concernant la lutte contre les fraudes aux prestations sociales en commission des affaires sociales par Carole Grandjean, rapporteur, Patrick Hetzel est intervenu au nom du groupe Les Républicains pour déplorer la faiblesse du rapport. En effet, le rapport avait vocation à apporter de la clarté dans le débat mais la conclusion du rapport est décevante. Les deux parlementaires concluent ne pas être en mesure de chiffrer la fraude en raison de l’obstruction des administrations. Ceci est proprement scandaleux. En effet, « nous n’avons pas eu les moyens de chiffrer car les administrations nous ont fermé les portes » (dixit la sénatrice Goulet). Dans une démocratie moderne et digne de ce nom, il n’est pas acceptable que des fonctionnaires ne reconnaissent pas la légitimité du pouvoir de contrôle du parlementaire. C’est d’autant plus scandaleux que les deux parlementaires disposaient d’une mission confiée par le Premier ministre sur la question.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus