Maintien du « Prêt à taux zéro » : Une victoire pour les territoires

Publié le 18/11/2019 dans les catégories Transports & Logement

Dans l’après-midi du vendredi 15 novembre, un amendement de l’ensemble des députés Les Républicains, voté contre l’avis du Gouvernement et du rapporteur général En Marche, permet de maintenir le bénéfice du « prêt à taux zéro » (PTZ), pour l’acquisition d’un logement neuf, sur tout le territoire français.

Sans le vote de cet amendement, le dispositif du PTZ, pour la construction de logements neufs, devait prendre fin le 31 décembre 2019 dans les zones B2 et C, soit les 95% du territoire français en dehors des grandes agglomérations.

Les députés LR se réjouissent donc de cette mesure de justice territoriale. Il était en effet incompréhensible que les habitants des territoires ruraux et périphériques soient exclus du PTZ quand ceux des grandes villes auraient pu continuer à en bénéficier. Cette restriction du PTZ, aux seules zones dîtes « tendues » aurait défavorisé un pan immense du territoire français contribuant à creuser encore davantage les inégalités territoriales dans notre pays.

Il s’agit également d’une mesure de justice sociale. Chacun des élus que nous sommes, connait l’importance que revêt le PTZ pour permettre à des familles modestes de pouvoir faire construire leur logement. Même dans le contexte actuel de taux d’intérêt très bas, le PTZ permet très souvent aux couples primo-accédant de boucler leur dossier de financement. Or la restriction du PTZ aux seuls résidents des grandes villes, où l’immobilier est très coûteux, aurait rendu impossible l’accès à la propriété des ouvriers, des employés et de nombreuses classes moyennes.

L’adoption de cet amendement qui a su dépasser les clivages partisans, a été voté par des députés de tous les groupes parlementaires.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus