Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques consacrée au nucléaire

Publié le 28/06/2019 dans les catégories Enseignement Sup & Recherche

Patrick Hetzel a coprésidé jeudi le 27 juin la séance de l’OPECST et lors de l’audition du directeur général de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, il a interrogé ce dernier : « Dans son rapport publié en avril 2018, le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur relève de nombreux points positifs de la recherche de l’IRSN mais aussi une absence de pilotage de la recherche et une faible ouverture des plateformes au monde académique. Ce jugement vous semble-t-il justifié, et comment améliorer ces deux points ? ». Puis, lors de l’audition du président de la commission nationale d’évaluation des recherches et études relatives à la gestion des matières et déchets radioactifs (CNE2), il a interrogé celui-ci : « Dans votre récent rapport, vous indiquez que l’ANDRA dispose désormais des éléments scientifiques et techniques nécessaires à un dépôt de la demande d’autorisation de création du centre de stockage CIGEO en 2020. Dans ces conditions, le laboratoire de Bure a-t-il encore une utilité et laquelle ? Serait-il envisageable d’en faire un grand instrument international de recherche ? ».

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus