Pour la création d’un registre national de personnes transplantées à l’étranger

Publié le 13/12/2019 dans les catégories Santé

Patrick Hetzel a cosigné une proposition de loi pour la création d’un registre national de patients transplantés à l’étranger. En effet, la création de ce registre permettrait :

  • d’éduquer les patients, de les sensibiliser aux risques des transplantations non-éthiques (organes obtenus en échange du paiement d’une somme d’argent ou d’un profit ou avantage comparable) ou menées dans des pays n’offrant pas toutes les garanties sanitaires.
  • d’établir une liste de critères permettant aux médecins d’identifier les cas de tourisme de transplantation.
  • d’établir un protocole à suivre par les médecins en cas de soupçon de tourisme de transplantation.
  • de permettre à l’Agence de la Biomédecine de suivre ce phénomène, son développement et son évolution.
  • d’adapter et améliorer les stratégies de prévention ainsi que les sanctions pour faire respecter la loi.
  • de renforcer et promouvoir le don libre et volontaire des vivants ou des décédés.
  • de poursuivre le développement d’un réseau européen/mondial de partage d'organes éthiquement transplantés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus