Proposition de loi concernant la protection patrimoniale des langues régionales

Publié le 14/02/2020 dans les catégories Développement local Education nationale

Patrick Hetzel a défendu plusieurs amendements afin de mieux tenir compte des langues régionales dans l’organisation des matières d’enseignement, d’assurer la continuité pédagogique pour les élèves qui souhaitent suivre des enseignements en langue régionale, de sécuriser juridiquement les pédagogies immersives qui restent souvent contestées par l’Education nationale voire les juges administratifs ou encore de mieux informer les élèves et les familles sur l’intérêt et les enjeux liées à l’apprentissage d’une langue régionale et enfin de donner plus de compétences à la Collectivité Européenne d’Alsace en matière de développement des langues régionales.

Patrick Hetzel a notamment interpelé le ministre de l’Education nationale pour lui indiquer que les moyens actuels déployés pour la langue régionale en Alsace ne sont pas suffisants pour inverser la tendance de baisse régulière du nombre de locuteurs.

Patrick Hetzel déplore également que la majorité présidentielle a, en partie, vidé la proposition de loi de certaines de ses dispositions. La bonne nouvelle c’est que malgré tout et en raison de la bataille menée par les oppositions, la proposition de loi fut adoptée. C’est une bonne nouvelle pour les langues régionales.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques

J'accepteEn savoir plus